Soutenance de thèse de Ayoub BOULGHOBRA – lundi 28 novembre 2022 à 10h à l’IUT d’Orsay

20 November 2022 par clavaguera
Ayoub BOULGHOBRA du groupe CAPRI soutiendra sa thèse le lundi 28 novembre 2022 à 10h en salle audiovisuelle à l'IUT d'Orsay

Recherche et validation de biomarqueurs de troubles neurologiques dans les fluides biologiques

La thèse a été dirigée par Myriam BONOSE. La soutenance aura lieu dans la salle audiovisuelle à l'IUT d'Orsay lundi 28 novembre à 10h.

Résumé de la thèse en français :
Le diagnostic des erreurs innées du métabolisme de la dopamine et de la sérotonine repose sur la quantification de biomarqueurs dans le liquide céphalorachidien, qui, du fait de sa complexité, n’est réalisable que dans quelques laboratoires dans le monde. La présente thèse a pour but de proposer des méthodes plus accessibles pour le dosage de ces molécules et de mieux comprendre leur stabilité dans le liquide céphalorachidien.

Dans un premier temps, nous avons étudié la stabilité d’un biomarqueur clé dans le diagnostic de ces pathologies, à savoir la tétrahydrobioptérine. En effet, cette dernière est encline à une auto-oxydation spontanée ce qui peut engendrer un biais lors de son dosage dans le liquide céphalorachidien.

Dans un second temps, nous avons décrit et validé deux méthodes de chromatographie liquide à haute performance pour le dosage des métabolites de la dopamine et de la sérotonine : la première avec une détection par fluorescence et la seconde avec une détection par spectrométrie de masse en tandem.

Enfin, nous avons observé le phénomène d’amélioration du signal d’ionisation par electrospray avec de faibles concentrations de phosphate. La nature et le pH du tampon utilisé dans la phase mobile détermine l’intensité de cette amélioration du signal. Après avoir proposé et vérifié plusieurs hypothèses permettant d’expliquer ce phénomène, nous avons mis en évidence le fait qu’il s’agit d’un dessalage avec une diminution des adduits alcalins.