Environnement Scientifique

Interdisciplinarité, écoles doctorales, fédérations de recherche, réseaux

Interdisciplinarité

L’ICP relève majoritairement de l’Institut de Chimie (INC) du CNRS, avec aussi plusieurs chercheurs des Instituts de Physique (INP) et des Sciences Biologiques (INSB).
De par sa pluridisciplinarité, l’ICP se reconnait dans les périmètres de plusieurs graduate school de l’Université Paris Saclay (Chimie, Life Science and Health, Physique) et est très impliqué dans l’émergence de nouveaux projets fédérateurs comme les objets interdisciplinaires (liste à suivre plus tard en 2021). Ce travail s’inscrit dans le prolongement des investissements de l'ICP dans les échanges scientifiques au sein de la fédération de Chimie Physique de Paris-Saclay (CPPS).
Les enseignants-chercheurs de l'ICP, qui relèvent majoritairement de la section Chimie théorique, physique, analytique (section 31) du conseil national des Universités (CNU) et exercent leurs activités
Les équipes de l’ICP participent majoritairement aux Labex PALM, NanoSaclay et CHARMMMAT.

Les Fédérations de Recherche

CPPS : La Fédération de Chimie Physique de Paris-Saclay (CPPS) a été créée en 2012, afin de promouvoir la Chimie Physique sur le plan de la recherche et de l’enseignement tant au niveau local que national, voire international.
TGE FT-ICR : la fédération FR3624 CNRS a pour vocation de proposer une structure d’accueil délocalisée pour que la communauté scientifique nationale bénéficie des équipements et des compétences dans le domaine de la spectrométrie de masse haute résolution. Ces performances peuvent notamment être cruciales en analyse biologique et protéomique, en sciences des matériaux ou en analyse environnementale.